30 mai 2024

Comment organiser un baptême réussi pour son enfant ?

Qu’il soit religieux ou laïc, le baptême célèbre la vie en général. Il revêt alors un signe particulier pour les parents qui peuvent saisir cette occasion pour présenter leur enfant en le faisant intégrer une communauté. La cérémonie nécessite ainsi une organisation soignée avec la prise en compte de quelques aspects incontournables.

Le choix du cadeau de baptême

Le cadeau de baptême a une symbolique particulière, donc son choix représente une étape charnière pour l’organisation globale de l’événement. En effet, il vaut mieux réfléchir d’entrée à cet élément qui a pour rôle d’immortaliser cette cérémonie tout aussi importante. D’ailleurs, il est de coutume d’offrir par exemple des bijoux de baptême pour un garçon, afin qu’il puisse le garder longtemps en grandissant.

En général, ce type de cadeau porte des dessins religieux (saints, anges, Jésus, …) ou laïques (arbre de vie, colombe) en fonction de la nature du baptême. Dans la plupart des cas, des messages personnalisés peuvent également être gravés sur l’objet.

Mais en dehors des médailles qui héritent d’une image traditionnelle, d’autres types de bijoux, dont les gourmettes, sont également choisis fréquemment comme cadeaux de baptême. Notons que ces deux options sont valables lorsqu’il s’agit de baptiser une fille ou un garçon. Les dessins et messages peuvent cependant différer en fonction du genre.

Les préparatifs à prendre en compte

L’organisation d’un baptême exige généralement une bonne anticipation au niveau des préparatifs.

Le lieu et la date

Le lieu de baptême est souvent la paroisse du lieu de résidence des parents, lorsqu’il est de type religieux. Le curé ou diacre de la paroisse est alors sollicité pour cette cérémonie qui peut également se dérouler en dehors du rayon de couverture de ladite paroisse.

Dans ce cas, des autorisations seront requises et celles-ci seront fournies par le curé de votre lieu de culte habituel. Quant au baptême civil, il se déroule souvent à la maire, mais dans certaines communes, ce type de cérémonie peut ne pas être au programme. Il faudra alors entamer les démarches auprès de la commune voisine.

Pour la date de baptême, elle est décidée ensemble avec les parents et l’entité chargée d’officier la cérémonie. On note par exemple que les baptêmes religieux se déroulent souvent au printemps jusqu’au début de l’été, avec des dates tournant autour des fêtes chrétiennes. Pour une cérémonie de ce type, les baptêmes d’ensemble avec d’autres enfants constituent la norme, mais des cérémonies individuelles sont également possibles.

Cependant, il est toujours préférable d’effectuer la prise de contact en moyenne trois mois avant la tenue effective du baptême, et ce, peu importe sa nature. Cela laisse tout le temps nécessaire pour les démarches, l’organisation et les réunions de réflexion autour de la foi (dans le cas d’une cérémonie religieuse).

La désignation du parrain et de la marraine

Historiquement, les parrains et les marraines étaient choisis de facto dans les familles des deux parents. Mais les traditions ayant évolué depuis lors, leur choix peut se faire aussi dans le cercle de connaissances de ceux-ci. Il peut s’agir alors d’un ami proche ou d’une personne à laquelle on porte une très grande estime.

Notons par ailleurs que les parrains et marraines ont pour rôle de guider l’enfant vers la foi, et ce même quand les parents viennent à décéder. Dans le cas d’un baptême civil, ceux-ci servent toujours de guide, mais uniquement en tant que soutien moral vers la vie adulte. Précisons également que les parrains et les marraines ne font pas office de tuteurs devant la loi.

Les invités et leur accueil

La cérémonie de baptême peut se faire en comité restreint avec la présence de la famille et de quelques personnes proches. Toutefois, les parents ont aussi le choix d’inviter un nombre de personnes plus important pour marquer le coup. Dans ce cas, il faudra prévoir des cartes d’invitation, leur espace d’accueil et surtout des dragées en quantité suffisante pour les personnes qui confirmeront leur présence.

La fête post baptême

La fête post baptême est une étape facultative de la cérémonie. Les parents peuvent donc décider ou non de réunir les invités dans un autre lieu après le passage à la paroisse ou à la mairie. Cela nécessite sans doute un investissement supplémentaire, car vous aurez besoin d’assurer une animation festive et divertissante en plus de proposer des repas. En résumé, l’idée est louable, mais elle dépend essentiellement de votre budget.